Vie scolaire

Mairie de Soyons - Site officiel de la commune

Vie scolaire > Manifestations, événements

Manifestations, événements

Occupation de l’école de Soyons par les parents d’élèves le 17 mai 2017

La fermeture d’une classe à l’école de Soyons est maintenant actée et cette décision provoque le mécontentement et l’incompréhension des parents d’élèves : il y actuellement 190 élèves inscrits pour la rentrée 2017, soit 20 de plus qu’en 2016 ! . Différentes actions, soutenues par Gisèle BERTRAND - maire de la commune- et par toute l’équipe municipale ont été menées depuis le 24 janvier dernier : manifestation à Soyons le 24 janvier, manifestation à Privas le 9 février, occupation du bureau de Stéphanie SANCHEZ- directrice de l’école- le 9 avril.
Le 14 mai, les parents d’élèves se sont à nouveau déplacés pour bloquer l’accès aux salles de classe . Gisèle BERTRAND et les membres de l’équipe municipale disponibles - Gérard CHAPUIS, Laurence COUCHON, Hervé COULMONT, Alain FAÏSSE, Edouard TCHOKAKLIAN et Brigitte TORTET- les ont accompagnés dans cette nouvelle action.
Cécile PLESSIS, parente d’élève, a tenté sans succès de joindre l’Inspecteur d’Académie Adjoint de Privas pour exposer la situation et demander une solution. Il lui a été conseillé de téléphoner à la circonscription de Guilherand-Granges, ce qu’elle a fait, toujours en vain.
Christine ELMNADIL , correspondante locale du Dauphiné Libéré, a enfin pu joindre Corinne DUFOUR, Inspectrice de l’Education Nationale de la circonscription. Celle-ci n’a pas voulu s’exprimer sur la situation à Soyons .
Cécile PLESSIS, de son côté, a enfin pu joindre la circonscription de Guilherand-Granges qui lui a conseillé de téléphoner aux services de police !
Ce qui fut aussitôt fait par Gisèle BERTRAND. Le Commandant THEVENOT s’est déplacé en personne pour faire un constat de la situation mais sans possibilité d’intervenir car la manifestation n’avait pas lieu sur la voie publique.
Les parents d’élèves prévoient d’autres actions avant le "réajustement" des décisions prises par l’Inspection Académique.
Si vous ne l’avez pas encore fait, inscrivez très vite vos enfants à l’école de la Tour !!!
Lire les articles ci-dessous pour prendre connaissance des actions déjà menées

local/cache-vignettes/L500xH229/img_6357-e64ad.jpg
local/cache-vignettes/L336xH300/img_6361-d4c2a.jpg
local/cache-vignettes/L400xH300/img_6363-335cc.jpg
local/cache-vignettes/L400xH300/img_6364-3ad13.jpg

Les parents d’élèves se mobilisent à nouveau le 9 avril 2017 contre la suppression d’une classe à l’école de la Tour

Le lundi 9 avril à 8h30, les parents d’élèves de l’école de la Tour ont à nouveau sorti leur banderole et investi pacifiquement le bureau de Stéphanie SANCHEZ, Directrice de l’école, pour manifester leur mécontentement et leur incompréhension face à la décision de fermer une classe à la prochaine rentrée scolaire. En effet, à ce jour, les effectifs sont en hausse pour l’année scolaire 2017-2018 : 15 élèves supplémentaires inscrits par rapport à l’année en cours pour un total de 188 élèves. Ceux-ci seront répartis en 7 classes de 27 élèves. L’inspection Académique n’inclut pas dans ses calculs les 10 enfants de la Toute Petite Section de Maternelle. Pour les parents d’élèves, l’argument du nombre d’élèves insuffisant n’est donc pas recevable. Reste le second argument de l’ I.A : l’école de Soyons ne se trouve pas dans une zone prioritaire et est bien dotée par rapport à d’autres communes.Comme l’a déclaré Gérard CHAPUIS, ex maire de Soyons, "cela revient à déshabiller Pierre pour habiller Paul". De gros efforts ont été faits par la municipalité pour offrir aux jeunes Soyonnais des locaux modernes, bien équipés et accueillants. A quoi bon tout cet investissement reconnu et loué par les autorités scolaires ? (voir article ci-dessous)
Les parents d’élèves sont soutenus dans leur action par toute l’équipe municipale dont Gisèle BERTRAND, maire de Soyons. Les élus disponibles étaient présents ce matin à leurs côtés : Laurence COUCHON, Hervé COULMONT, Edouard TCHOKAKLIAN, Serge BALLET et Brigitte TORTET.
Photos ici
Article du Dauphiné Libéré édition du 11 avril 2017 :

PDF - 421.2 ko

Manifestation à Privas le 9 février 2017 contre la suppression d’une classe à l’école de la Tour

Elus et parents d’élèves de plusieurs communes ardéchoises se sont retrouvés devant la Préfecture de Privas le 9 février à 15h pour manifester contre les suppressions de classes dans leurs écoles.
Des parents d’élèves de Soyons, soutenus par Gisèle BERTRAND, maire de la commune et six élus, étaient venus pour protester contre la fermeture d’une classe à l’école de la Tour.
L’ambiance était conviviale et chaleureuse, les panneaux colorés et festifs mais l’inquiétude pour l’avenir était réelle et présente dans les interventions des élus de chaque commune.
Gérard CHAPUIS, conseiller municipal et ancien maire de Soyons, a déclaré que l’Education Nationale considère que Soyons est une commune privilégiée et préfère investir dans les quartiers moins favorisés. Cette mesure revient en fait à "déshabiller Pierre pour habiller Paul". Pour lui, la réforme des rythmes scolaires avec la mise en place des TAP a fait partir les élèves dans les établissements privés (25 enfants de Soyons sont inscrits dans des écoles privées), un comble pour un pays qui défend la laïcité ! Il a ajouté que de gros investissements ont été faits par la commune , avec l’aide de l’Etat, pour offrir aux jeunes Soyonnais des locaux scolaires modernes et accueillants : création de l’école maternelle, réhabilitation complète de l’école élémentaire . Ces efforts ont été reconnus par l’Inspecteur d’Académie et par le Recteur lors de leurs visites respectives dans la commune : la commune de Soyons a été félicitée pour la qualité de son école . Celle-ci a été la deuxième école ardéchoise connectée à internet par satellite, le vendredi 9 octobre 2014 !
Une délégation, dont faisaient partie Gisèle BERTRAND et Laurence COUCHON, adjointe en charge de l’Enseignement, du Périscolaire et des Affaires Sociales, a été reçue par le directeur de cabinet du Préfet. La délégation a été informée qu’un "réajustement" aura lieu en juin prochain, en fonction du nombre d’inscriptions dans chaque école concernée.
INSCRIVEZ VOS ENFANTS DÈS A PRESENT A L’ECOLE DE SOYONS !
Photos ici

Spectacle de marionnettes le 22 novembre à Soyons

Le 22 novembre à 10h, les 116 élèves des classes élémentaires de l’école de la tour se sont rassemblés à la salle des fêtes André Comte pour assister à un spectacle de marionnettes offert par l’association Les Amis de la Bibliothèque. Celle-ci avait choisi la compagnie Les Frères Duchoc et son spectacle "Vous voulez rire ?", inspiré de l’album jeunesse du même nom écrit et illustré par Christian Voltz.
Les enfants n’ont eu aucune difficulté à respecter le silence demandé par Christian Nury et Jean-François Pascal durant le spectacle : ils ont été littéralement captivés par la poésie et l’expressivité des personnages créés par les artistes, la clarté des dialogues pleins d’humour et d’émotion, la simplicité et l’originalité de l’histoire porteuse d’un message universel.
L’asticot est amoureux d’Elise mais elle ne le regarde pas et il rêve d’être une mouche pour s’envoler. Les mouches envient l’aigle car il est beau et peut voler plus haut. L’aigle n’est pas content de son sort et voudrait être un chien. Le chien se plaint de ne pas être libre et envie le loup. Le loup se sent seul et rêve de vivre dans la mer comme la baleine. La baleine se trouve trop grosse, une vraie "dondon" et envie les sardines. Les sardines se plaignent d’être toujours pêchées par l’homme qu’elles trouvent le plus heureux sur terre. Mais l’homme a peur de la Mort  ! Celle-ci se plaint car elle est seule et ne ressent rien, aucune sensation sur son squelette, aucun sentiment, aucune émotion.
Alors, l’asticot se dit qu’il en a, lui, des émotions et des sentiments car... il aime Elise !!! Elise l’admire d’avoir rencontré tant de personnages parfois dangereux et d’avoir tant voyagé. Le bonheur est là, tout près... pas chez l’autre qu’on envie.
Le temps d’un spectacle, les enfants sont entrés dans le monde poétique de Christian Voltz et des Frères Duchoc, ils ont ri et chanté avec les personnages, éprouvé leurs émotions et...réfléchi sur le sens de la vie.
Merci à l’association Les Amis de la Bibliothèque pour ce beau spectacle autant apprécié des enfants que des adultes présents !
Photos ici

Rentrée des classes à l’école de la tour le 1er septembre 2016

Il y avait beaucoup de monde le 1er septembre à 8h30 dans la cour de l’école de Soyons ! Les enfants étaient accompagnés de leurs parents, grands-parents, venus nombreux pour assister aux premiers instants de cette nouvelle année scolaire.
Mme SANCHEZ, directrice de l’école, entourée des enseignants, a insisté sur la sécurité qui restera "quelque chose de sensible tout au long de l’année". Elle a fait plusieurs recommandations aux parents et aux enfants : arriver à l’heure pour éviter l’ouverture des portes à plusieurs reprises, ne pas stationner n’importe où et ne pas constituer d’attroupement devant l’école . Le tour de l’école sera fait avec la Mairie pour déterminer les points à améliorer au niveau de la sécurité. Les familles seront tenues au courant des résultats.
Gisèle BERTRAND, maire de Soyons, a fait la liste des travaux réalisés pendant les vacances d’été : "une classe a été entièrement repeinte, les fenêtres des services périscolaires ont été changées et mises aux normes". D’autres travaux se feront pendant les vacances scolaires 2016-2017. Ces travaux sont importants car "une belle école, bien entretenue, dans laquelle on se sent bien participe à la réussite éducative des enfants."
Gisèle BERTRAND a également remercié les employés municipaux qui participent tous au bien-être quotidien des élèves et des enseignants.
Dans le cadre des TAP (Temps d’Activités Périscolaires), "l’offre des animations sera encore enrichie grâce au développement de nouveaux partenariats".
A la demande de nombreuses familles, une nouvelle tranche de facturation a été créée pour la garderie périscolaire, de 16h30 à 17h pour 0,80 € .
Gisèle BERTRAND a terminé son intervention en soulignant l’importance de la mission des enseignants et de l’école primaire qui doit "permettre à chaque enfant de devenir par l’instruction, un citoyen libre et éclairé".
Bon travail à tous !

local/cache-vignettes/L366xH300/img_2025-2-836bc.jpg
local/cache-vignettes/L400xH300/img_2030-2-daab8.jpg
local/cache-vignettes/L440xH300/img_2033-4b30d.jpg
local/cache-vignettes/L444xH300/img_2034-7062b.jpg
local/cache-vignettes/L498xH300/img_2036-44906.jpg
local/cache-vignettes/L500xH273/img_2042-96f62.jpg
local/cache-vignettes/L500xH264/img_2043-de971.jpg
local/cache-vignettes/L500xH256/img_2044-2-9b9b7.jpg
local/cache-vignettes/L390xH300/img_2045-2-f5f97.jpg

Conseil Municipal du 24 juin en présence de la classe de CM2

Le Conseil Municipal du 24 juin s’est tenu le matin à 9h pour permettre aux élèves de la classe de CM2 d’y assister. Ceux-ci ont suivi très attentivement les délibérations correspondant à l’ordre du jour (*) avec, notamment, un vote à bulletin secret qui leur a permis de découvrir les différentes modalités d’expression au sein d’un Conseil Municipal.
A la fin de la séance, chaque élu s’est présenté. Hubert DAUDÉ, conseiller municipal et référent pour la lutte contre l’ambroisie, a ainsi donné des conseils de vigilance aux enfants. Edouard TCHOKAKLIAN, adjoint en charge de la vie associative et de la jeunesse, a évoqué la création prochaine d’un Conseil Municipal des Jeunes à Soyons.
Gisèle BERTRAND, maire de la commune, a ensuite donné la parole aux enfants qui avaient préparé de nombreuses questions avec l’aide de leur professeur, Mme Stéphanie SANCHEZ. Certaines portaient sur la création d’une liste électorale ou sur le fonctionnement d’une mairie. D’autres avaient un caractère plus personnel comme celles demandant à Mme BERTRAND pourquoi elle avait "décidé d’être maire", ce qu’elle avait fait avant son mandat et pendant celui-ci ou si elle envisageait de se représenter.
Gisèle BERTRAND a offert à chaque élève au nom de la municipalité un livre présentant la République et ses institutions (La République, éditions Fleurus 2015).
Un rafraîchissement a ensuite été servi puis rendez-vous a été pris le jeudi suivant à l’école de la tour pour la remise d’une calculette également offerte par la commune aux enfants entrant au collège.
Une matinée enrichissante pour tous, enfants et adultes.
(*) Pour l’ordre du jour et les délibérations, voir le PV de ce Conseil sur le site.

local/cache-vignettes/L500xH242/img_1536-2-85e04.jpg
local/cache-vignettes/L398xH300/img_1538-ccff7.jpg
local/cache-vignettes/L353xH300/img_1540-9bda9.jpg
local/cache-vignettes/L468xH300/img_1542-6dc1b.jpg
local/cache-vignettes/L409xH300/img_1546-94d49.jpg
local/cache-vignettes/L422xH300/img_1548-00e28.jpg
local/cache-vignettes/L485xH300/img_1550-60d9f.jpg
local/cache-vignettes/L500xH260/img_1551-e6d82.jpg

Fête de l’école de Soyons le 17 juin 2016

Le Sou des Ecoles et les enseignants de Soyons ont, cette année encore, investi beaucoup de temps et d’énergie dans la préparation de la fête de l’école qui a eu lieu le 17 juin. A 16h30, tout était prêt au Brégard et les enfants pouvaient profiter des nombreux jeux et animations qui leur étaient proposés : château gonflable, pêche à la ligne, chamboule-tout, atelier de maquillage assuré par l’association Convivialité-Animation...
Le spectacle a commencé vers 18h et chaque classe a présenté une chorégraphie rythmée et colorée. Les enfants étaient visiblement heureux de se produire sur scène et les applaudissements ont été chaleureux ! C’est par une batucada endiablée, à laquelle ont participé tous les élèves de l’école, que s’est terminée la manifestation.
Mme Stéphanie SANCHEZ, directrice de l’école, a ensuite remis aux élèves de la classe de CM2 des dictionnaires offerts par le Sou des Ecoles à l’occasion de leur entrée au collège. Il faut noter que tous sont admis en 6ème. Bravo !
Mme Gwenaëlle CASTERA, présidente du Sou des Ecoles, a souligné que 7000 € ont été recueillis en 2016 grâce aux diverses activités de l’association. Cette somme est totalement consacrée aux sorties et aux manifestations organisées pour les élèves. Mme CASTERA a invité tous ceux qui le souhaitent à rejoindre l’équipe de bénévoles.
A l’heure de l’apéritif, la buvette a été prise d’assaut puis, vers 21h, tous ceux qui avaient réservé leur repas ont pu savourer une paëlla géante cuite sur place et danser tard dans la nuit au son des platines du DJ.
Une totale réussite pour l’édition 2016 de la fête de l’école grâce àl’investissement des organisateurs !

local/cache-vignettes/L381xH300/img_0473-528aa.jpg
local/cache-vignettes/L374xH300/img_0474-a5e57.jpg
local/cache-vignettes/L400xH300/img_0478-4cda5.jpg
local/cache-vignettes/L500xH235/img_0480-5af5c.jpg

Plus de photos ici

Rentrée festive et colorée à l’école maternelle le 29 février

Article et photos de Christine ELMNADIL

Pour fêter la période de Carnaval, les enfants de l’école maternelle de Soyons avaient été invités par leurs enseignants à faire une rentrée "costumée". Ce sont donc des Spiderman, des coccinelles, des princesses, des pirates...qui sont arrivés pour reprendre les cours le lundi 29 février.
Un moment coloré et festif qui a illuminé ce jour de rentrée au temps bien maussade !

local/cache-vignettes/L438xH300/004-4-d6967.jpg
local/cache-vignettes/L222xH300/005-4-31ef5.jpg
local/cache-vignettes/L500xH276/007-2-c99ae.jpg
local/cache-vignettes/L215xH300/008-2-dae99.jpg
local/cache-vignettes/L169xH300/009-2-e04cc.jpg
local/cache-vignettes/L174xH300/010-3-e494b.jpg
local/cache-vignettes/L500xH273/012-3-85ee0.jpg

La classe de CM2 joue Le Procès du Loup le 18 décembre à Soyons

Il y avait foule à la salle des fêtes André Comte le 18 décembre à 19h30 pour assister à une pièce de théâtre mise en scène et jouée par les élèves du CM2. Mme Stéphanie SANCHEZ, responsable de la classe et directrice de l’école de la tour s’est félicitée de cette affluence inattendue pour elle !
L’œuvre choisie était Le Procès du Loup de Zarko PETAN, un auteur slovène contemporain (1929-2014). Il s’agit d’un procès en bonne et due forme avec acte d’accusation, procureur, partie civile, témoins de la défense et de l’accusation... Le loup est accusé d’avoir dévoré le Petit Chaperon Rouge et sa grand-mère mais le Petit Chaperon Rouge, sauvé grâce au chasseur, ne semble pas en tenir rigueur au loup, le juge "très très gentil" et lui fait des gestes d’amitié pendant le procès !
La grand-mère, quant à elle, est sourde comme un pot et son témoignage ne peut être pris en compte. L’agneau, le chasseur, l’ours... et même Jacob Grimm se succèdent à la barre. Au final, après l’audition de tous les témoins, le loup est condamné à mort mais la sentence ne sera pas exécutée car il s’est évadé et enfui dans les bois avec...le Petit Chaperon Rouge et la grand-mère !
Humour, fraîcheur et modernité dans cette suite du conte des frères Grimm. Assurance, enthousiasme et efficacité de la part des jeunes acteurs qui ont su mettre en valeur les qualités du texte.
De nombreuses répliques ont provoqué les rires du public et les applaudissements étaient nourris à la fin du spectacle. Bravo aux 24 élèves de la classe de CM2 (l’un d’eux était malheureusement absent) et à Mme SANCHEZ, organisatrice d’un projet qui a permis aux enfants de développer de nombreuses qualités : mémoire, maîtrise de soi, expression gestuelle...
La soirée s’est terminée devant un buffet préparé par les parents d’élèves. Sur la table, figurait également une urne destinée à récolter des fonds pour le prochain projet : un séjour à Darbes pour travailler sur le développement durable.

local/cache-vignettes/L500xH296/img_6700-ae577.jpg
local/cache-vignettes/L423xH300/img_6704-59eb0.jpg
local/cache-vignettes/L500xH153/img_6707-ac296.jpg
local/cache-vignettes/L362xH300/img_6710-3ef29.jpg

Toutes les photos ici

L’école de Soyons a fêté la journée de la laïcité le 9 décembre

Le 9 décembre à 10h, tous les élèves de l’école de Soyons ont quitté leurs classes et se sont rassemblés dans la cour des services périscolaires pour célébrer la journée nationale de la laïcité
De nombreux élus de la commune se sont joints à eux pour commémorer le vote de la loi du 9 décembre 1905 instaurant la séparation de l’église et de l’état. Armand LEUTIER, président des Amicales Laïques de Crussol ainsi que Gilbert AUZIAS, président de la Fédération des Œuvres Laïques de l’Ardèche étaient également venus fêter l’événement à Soyons dont la municipalité "a toujours soutenu les ALC matériellement, financièrement et humainement". Stéphanie SANCHEZ, directrice de l’école, a travaillé avec les ALC sur des projets pédagogiques importants et très riches". D’autres personnalités, soumises au devoir de réserve en période électorale assistaient également à la cérémonie.
Tous les intervenants dont Gisèle BERTRAND -maire de Soyons-, Armand LEUTIER, Gilbert AUZIAS, Stéphanie SANCHEZ ont, dans leur discours, souligné l’importance de cette journée et rappelé les valeurs de la démocratie.
Les enfants ont ensuite lu des haikus (courts poèmes d’origine japonaise) élaborés autour du mot "laïcité".
Après avoir chanté La Marseillaise, ils ont assisté et participé, pour l’un d’entre eux, à la plantation de l’arbre de la laïcité : un mûrier-platane stérile qui ombragera la cour en été. Une plaque commémorant ce geste sera installée prochainement.
Le lâcher de ballons accompagné du morceau Imagine chanté par les enfants a été un moment particulièrement émouvant de la manifestation. A chaque ballon était accrochée une étiquette où figurait un haiku.
A la fin de la cérémonie, les enfants ont commenté leurs dessins affichés à la grille de la cour et réalisés à partir des mots "liberté, égalité, fraternité".
Gisèle BERTRAND a ensuite convié l’assistance à un "verre de la laïcité".
Un moment fort pour l’école de Soyons, qui restera longtemps dans les mémoires des enfants, des enseignants et de toutes les personnes présentes !

A la demande de plusieurs personnes, voici ci-dessous le texte du discours de Gilbert AUZIAS :

Word - 38.2 ko
Un arbre de la laïcité
local/cache-vignettes/L400xH300/img_6232-2e296.jpg
local/cache-vignettes/L400xH300/img_6234-7db49.jpg
local/cache-vignettes/L425xH300/img_6235-61157.jpg
local/cache-vignettes/L415xH300/img_6236-5a31c.jpg

Toutes les photos ici

Les élèves de Soyons ont rendu hommage aux victimes des attentats de Paris le 16 novembre

Tous les élèves de Soyons, guidés par leurs enseignants,ont quitté leurs classes le vendredi 16 novembre à 11h30 pour se donner la main devant l’école de la tour et respecter une minute de silence en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre. à Paris.
Gisèle Bertrand, maire de Soyons, Laurence Couchon, adjointe en charge de l’enseignement, du périscolaire et des affaires sociales, le personnel des services techniques et administratifs de la commune ont également participé à ce moment de recueillement.

local/cache-vignettes/L500xH216/img_1032-r90-66f7d.jpg
local/cache-vignettes/L313xH300/img_1031-r90-8d86d.jpg
local/cache-vignettes/L359xH300/img_1033-2-r90-e1e30.jpg
local/cache-vignettes/L278xH300/img_1036-r90-69cdf.jpg
local/cache-vignettes/L233xH300/img_1040-r90-23e78.jpg